Environnement

Une végétation luxuriante : L’île porte de nombreux surnoms dont celui de « l’île-jardin ». Du fait d’un micro climat constant tout au long de l’année, Sainte-Marie possède une luxuriance végétale remarquable. Si les diverses cultures d’épices (girofle, cannelle, vanille, café, poivre) y prolifèrent, Sainte-Marie a su aussi conserver un large éventail des différentes styles tropicales existant à Madagascar, dont une véritable forêt primaire.

orchidees
Des espèces floristiques et faunistiques endémiques : le caractère insulaire du lieu et les particularités du sol corallien ont favorisé diverses adaptations, tant sur le plan animal que végétal, entraînant des interrelations uniques. Sainte-Marie est ainsi dotée d’une faune et une flore très riche, on y rencontre entre autres espèces plusieurs types de lémuriens ainsi qu’une multitude d’orchidées, dont la magnifique Reine de Madagascar.

nudibranche

Des fonds marins de qualité : À l’abri des requins, le lagon de l’île de Sainte-Marie est doté d’importantes constructions coralliennes. Sa faune et sa flore sous-marine constituent un patrimoine naturel préservé et un site de plongée de premier ordre dans l’océan Indien.
Un nid à baleines : L’île accueille chaque année pendant l’hiver austral un spectaculaire ballet. D’importants groupes de baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) migrent depuis l’Antarctique jusqu’au canal de Sainte-Marie, lieu de reproduction idéal. Ces paisibles géants trouvent ici des conditions favorables à la croissance des jeunes et à leurs jeux amoureux et acrobatiques avant le grand retour vers les mers froides.